Mobylette
Mobylette © Radio France / philippe_soteriou

On la croyait ringarde et définitivement « has been », la Mobylette n'a peut-être pas dit son dernier mot.

On lira cela ce matin dans Le Parisien Aujourd’hui en France : "ça roule encore pour la mob’".

Il n'y en a pas que pour le scooter. Le cyclomoteur attire encore quelques amateurs de vintage et de rétro.

La Mobylette séduit aussi par son côté pratique, sa maniabilité et sa rusticité.

La première Mobylette est née en 1949 et la Mythique Bleue se vend encore à près de 10.000 exemplaires par an, mais en dehors de nos frontières, principalement sur le continent africain et à 90 % au Maroc.

En France, la dernière mob est sortie des usines en 2002, mais elle pourrait donc bien redémarrer.

Et en attendant, l'engouement est tel qu'on lui a enfin construit son musée, à Saint-Quentin, dans l'Aisne, dans les anciens ateliers de Motobécane.

C'est l'un des symboles des 30 Glorieuses ; la Mobylette s'était offert un joli coup de pub avec le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, quand Mathieu Kassovitz arpentait les rues de Paris.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.