Alors que la plupart des quotidiens nationaux déclinaient hier l'acception politique du big-bang et autre séisme. La Croix effectivement a préféré parler de paix, avec en Une le voyage du Pape au Proche-Orient.

"Un rendez-vous pour la paix" titrait La Croix .

Le pape François plutôt que Marine le Pen : en même temps, c'est La Croix ...

C'est un peu comme si le journal L’Equipe se félicitait de ne pas avoir publié hier en une le triomphe du Front national.

Il faudrait aussi regarder d'un peu plus près les délais d'impression de La Croix, qui ne lui permettent pas toujours d'être à la pointe de l'actualité bouillonnante.

Le billettiste de La Croix , Alain Remond, écrit donc ce matin que ça lui a fait un bien fou de ne pas voir le sourire triomphant de Marine le Pen hier à la une de son journal : "le Pen qui sépare", écrit-il, alors que le pape condamne justement "tout ce qui nous sépare".

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.