Le gouvernement a décidé de fermer la plupart de ces groupes de réflexion placés auprès du Premier ministre. Commissions qui ne se réunissent pas souvent et même jamais pour certaines, instances consultatives jugées inutiles et parfois coûteuses...

Elles disparaissent peu à peu des écrans radars. Le Figaro en dresse la liste ce matin.

Mention spéciale pour la « commission supérieure de codification ». Ne me demandez pas à quoi elle sert...

Elle a couté 140.000 euros à l'Etat l'an dernier alors qu'elle ne s'est jamais réunie.

Je vous laisse méditer également sur la vocation de la « Commission spéciale de terminologie et de néologie de la chimie et des matériaux », jugée inutile. Elle est donc, elle aussi, remisée au musée des machines et machins-choses.

Extrait de la chanson "Machins-choses" de Serge Gainsbourg :

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.