Manuel Valls sur tous les fronts

Il était ce dimanche à Rome pour la canonisation des deux papes jean XXIII et jean paul II

ce qui lui a valu des critiques de tous bords, des partisans les plus sourcilleux d'une laicité sans faille aux opposants au mariage pour tous,nombreux parmi les pélerins...

à tous il a fait valoir qu'il n y avait pas à polémiquer, ne reconnaitre aucun culte ne veut pas dire qu'il faille les ignorer.

Au passage le premier ministre en a profité pour échanger avec son homologue italien Matteo Renzi dont il partage la volonté de réformer et d'aller vite. Si ses amis lui en laissent l'opportunité:ce sera son tout premier obstacle demain à l'assemblée, le vote du plan d'économies de 50 milliards qu'un nombre grandissant de députés PS conteste. Ce que libération appelle ce matin le crash test de gauche de Manuel Valls qui devrait annoncer un geste en faveur des petites retraites pour calmer les esprits. Pas le choix.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.