C’est une inquiétude chez les artistes qui ont l’habitude d’exposer dans la capitale : que vont devenir les salons qui leur permettent régulièrement de montrer leur travail ?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.