Depuis 1987, le café du même nom a décidé de déclarer la fête aux grands-mères qui n'avaient pourtant rien demandé. Ce sera dimanche prochain, le lendemain de la fête des compliments: cela va avec !

Mémé
Mémé © Radio France

Les grands-mères sont à la mode, y compris dans les livres : Philippe Torreton vient d'éprouver le besoin de rendre hommage à sa "Mémé " , c'est le titre de son livre, une lettre ouverte pour un portrait tendre et nostalgique de la vielle dame morte en 1998.

D'ailleurs, demandez à des hommes de parler un peu de leurs grands-mères et ils seront souvent émus: c'est ce qu'a fait leJDD dimanche dernier.

La grand-mère maternelle de Frédéric Mitterrand est née en 1900: elle est morte presque centenaire, il y a treize ans.

"Elle ne m'a jamais jugé" confie notre collègue de France Inter, "je lui dois" dit-il, "ma sensibilité et ma liberté".

L'avocat Hervé Temime retient de sa grand-mère "qu'il a été aimé et choyé au-delà du raisonnable".

La fierté aussi de l'écrivain David Foenkinos, quand il est passé dans "Questions pour un champion", l'émission culte de sa grand-mère. "Pour elle", dit-il, ce fut inestimable que j'apparaisse aux côtés de Julien Lepers".

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.