Yachts de luxe
Yachts de luxe © twiga269 FReeTibet

En Russie, le courage de ceux qui osent défier le pouvoir : ils risquent parfois des années de prison ou de camps, c'est dire le risque que prend cet opposant russe. Il s'appelle Boris Nemzov et il accuse ouvertement Vladimir Poutine d'enrichissement personnel.

Une fortune détaillée hier dans un rapport rendu public ; un magot considérable acquis en toute opacité durant ses douze années au pouvoir.

Le Président russe est comparé à un émir du Golfe.

On lira dans Le Figaro la liste des biens acquis, biens mal acquis selon cet opposant russe.

Une vingtaine de palais ou villas, une quinzaine d'hélicoptères, une flotte d'avions et quatre yachts d'une valeur de cent millions de dollars. L'un des yachts, avec cinq ponts, a été offert par l'oligarque Roman Abramovitch.

Il y a aussi sept cents voitures et une collection de montres de luxe, dont un modèle allemand qui vaut à lui seul près de quatre cents mille euros.

« Une richesse scandaleuse », dénonce Boris Nemzov dans cette Russie, où le nombre d'hôpitaux a pratiquement été divisé par deux. Toujours selon cet opposant, la fortune de Poutine proviendrait surtout de sa participation dans toute une série d'entreprises énergétiques.

Que répond Poutine ?

Son porte-parole rejette les soupçons d'enrichissement personnel. Tous ces biens appartiendraient à l'Etat russe et non à Vladimir Poutine, qui officiellement ne déclare que quatre vingt dix mille euros de revenus.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.