C'est un coup de gueule que lancent sur le site du Huffington Post de nombreux candidats et têtes de liste des prochaines élections européennes en direction du groupe français de service public qui refuse de diffuser en direct et en prime time le grand débat de la campagne, un débat qui doit opposer le 15 mai les cinq candidats à la présidence de la Commission Européenne.

France Télévisions
France Télévisions © CC www.webchronique.com

Ce n'est pas rien:le socialiste Martin Schultz actuel président du Parlement Européen,Jean Claude Junker, l'ancien premier ministre du Luxembourg, Guy Verhofstadt ancien premier ministre belge, Alexis Tsipras le Mélenchon grec et l'écologiste José Bové.

Leur débat sera filmé par l'Union Européenne de radio télévision auquel appartient France Télévisions qui envisage une diffusion sur le net et seulement sur le net, préférant privilégier les affrontements franco-français de ces élections.

Audience oblige, ce que ne comprennent pas les élus et militants européens signataires de cet appel pour qui on ne peut pas répéter sans cesse que les français ne sont pas intéréssés par l'Europe sans jamais rien leur proposer, d'autant plus que pour la première fois les députés européens auront leur mot à dire sur le choix du prochain Président de la Commission

comme le dit aussi en une ce matin le journal La Croix :quelle Europe voulons nous? Il faut en débattre.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.