C'est un phénomène qui se développe sur Youtube : ces millions de vidéos qui nous invitent à la relaxation et aux sensations apaisantes, avec des déclencheurs de toute nature.

l'ASMR , une technique de relaxation faites à partir de sons et de visuels
l'ASMR , une technique de relaxation faites à partir de sons et de visuels © Getty / Jose Luis Pelaez Inc

Le phénomène est mondial. Il s'agit de parler très bas et de diffuser des sons relaxants, par exemple en préparant un thé. C'est fou comme le son de l'eau chaude qui coule dans une tasse provoque chez certains une sensation de bien-être.

D'autres vont simplement effleurer des crayons de papier pendant dix minutes. Ces petits cylindres de bois qui roulent les uns sur les autres peuvent provoquer des picotements, des guillis sur tout le corps. Idem quand il s'agit d'empiler délicatement des coquillages dans un saladier.

Le journal Libération consacrait une pleine page à ce phénomène que les initiés appellent ASMR. En anglais, Autonomous Sensory Meridian Response : la réponse automatique des méridiens sensoriels.

Cela fait un peu savant. Pourquoi ne pas appeler ça plus simplement "phénomène de picotement" ? Comme le souligne Libération, si le terme ASMR s'est imposé, c'est parce que personne n'accorde de bourse aux chercheurs qui étudient les picotements, ça ne ferait pas assez sérieux.

Sérieux ou pas, il y a de plus en plus d'adeptes qui regardent ces vidéos sur YouTube. On y parle très bas, le port du casque audio est même conseillé, pour entrer en résonance.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.