François Fillon avait été prévenu de l'identité de l'invitée surprise, l'écrivaine Christine Angot, face à lui lors de l'émission politique de France 2 la semaine dernière.

Prévenu de la présence de Christine Angot, François Fillon a pu préparer ses répliques
Prévenu de la présence de Christine Angot, François Fillon a pu préparer ses répliques © AFP / THOMAS SAMSON

C'est ce qu'écrit ce matin Le Canard Enchaîné et à en croire le palmipède c'est François Fillon lui-même qui aurait fait cette confidence à quelques journalistes :

Je savais que Christine Angot serait là, mais je ne devais pas le dire. En fait quelqu'un m'a prévenu. Car moi aussi, j'ai mes services de renseignement.

Et cette fuite explique sans doute pourquoi l'ancien premier ministre a pu dire à Christine Angot qu'elle aussi était mise en examen. Ce qu'on croyait une réponse du tac au tac avait donc été visiblement bien préparé.

Car effectivement Christine Angot a été mise en examen pour diffamation et Le Canard rappelle ce matin que ça n'a tout de même pas le même poids qu'une mise en examen pour détournement de fonds public, faux et usages de faux et autres fredaines...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.