C'est aujourd'hui la Journée mondiale du cœur et Le Figaro a publié hier un article sur les liens qui existent entre l'orgasme et l'infarctus du myocarde.

Coeur
Coeur © Radio France

"Car faire l'amour après un infarctus peut être source d'angoisse chez les personnes convalescentes, comme chez leurs partenaires d'ailleurs.

Et bien que nenni ! Une étude américaine devrait rassurer tout le monde : faire l'amour régulièrement après un infarctus est bon pour la santé . Cela diminuerait même de moitié les risques de nouveaux troubles du cœur.

Cela dit -et c'est là que l'affaire se corse- pour les personnes fragiles du cœur, mieux vaut faire l'amour « à la papa » ; pas de folies inconsidérées ! Et surtout avec LE ou LA partenaire habituelle, car ce qu'on appelle la « mort subite coïtale » interviendrait dans la plupart des cas lors de relations extra conjugales.

Pour vivre longtemps, mieux vaut donc rester fidèle.

Extrait de "Fidèle" par Julio Iglésias :

Faire l'amour régulièrement après un infarctus est bon pour la santé…
Faire l'amour régulièrement après un infarctus est bon pour la santé… © Hannes Hepp/Corbis
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.