Pour vivre heureux, vivons cachés... C'est, semble-t-il, le mot d'ordre du patron de Lactalis.

Emmanuel Besnier, patron du leader mondial du lait, un empire familial qui entretient le culte du secret et qui ne publie jamais de rapport d'activité. La seule fois où le groupe Lactalis a publié ses comptes, c'est parce qu’il y était obligé, lors de l'OPA sur une entreprise italienne.

Les observateurs ont alors découvert une forte rentabilité, mais au final personne ne connaît la véritable santé du groupe laitier.

Quant au patron, Emmanuel Besnier, il ne s'exprime jamais en public. Il n'existe que très peu de photos de lui. Même le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, avoue ne pas connaître le patron du leader mondial du lait. Bon nombre de salariés du groupe disent ne pas connaître le visage du patron. Quand il assiste au match du club qu’il sponsorise c'est caché derrière une vitre fumée.

Le magazine L'expansion parlait de ce patron l’an dernier comme d'un homme invisible et" à la limite de la paranoïa." Et qui fait donc la sourde oreille aux revendications des producteurs de lait.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.