C’est un article paru cette semaine dans le journal Le Monde qui a décidé de voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide.

Le journal «  The Economist » voit désormais la France comme un « sacré pays » et une « formidable nation ».
Le journal « The Economist » voit désormais la France comme un « sacré pays » et une « formidable nation ». © Getty / Jose A. Bernat Bacete

Et le journal d’énumérer des indicateurs au beau fixe : une croissance qui accélère, un chômage qui donne des signes de repli...

Mieux : les britanniques ne nous prennent plus seulement pour des emmerdeurs et des sclérosés. Le journal « The Economist » voit désormais la France comme un « sacré pays » et une « formidable nation ».

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une enquête Ipsos révèle ce mois-ci que 60 % des chefs d'entreprises étrangères  implantées en France jugent notre pays attractif ; les patrons étrangers n’était que 36 % à le penser un an plus tôt… 

Alors pouvons-nous nous réjouir durablement de ce regain de confiance ? A peine la lecture de cet article terminée, d’autres titres sont apparus sur les blogs d’information pour nous dire que la France allait abandonner à l’Inde la place envieuse de 5ème puissance du monde. C’est prévu pour l’an prochain.

Ni une ni deux, j’ai repris le journal Le Monde, et je me suis attelé à la rédaction de ce Cabinet de curiosités, résolument… optimiste !

► Optimiste, par Au p’tit bonheur (Jamel Laroussi).

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.