Et vous, comment dites-vous "non" ? Comme tout le monde : les sourcils froncés, le coin de la bouche resserré, et le menton contracté.

Le site Slate.frexplique que "si on ne parle pas tous la même langue, quand il s'agit de manifester notre désaccord, nous parlons tous le même language, à travers l'expression de notre visage."

Il y a même cette étude menée sur 184 personnes : un examen très préçis de ce que les américains appellent le « Not Face », « le visage du non » d'où il ressort que notre façon de dire "non" passe par trois expressions faciales distincte : un peu de dégoût, un peu d’énervement et un peu de mépris.

Cela passe donc essentiellement par le visage. D'ailleurscertaines personnes qui utilisent la langue des signes expriment le «non» uniquement à travers le visage.

Et en chanson, c'est fou ce que l'on entend dire non :

"Non, rien de rien" chez Edith Piaf, "non, non, rien n'a changé " chez les Poppys, et plus récemment "non non non " de Camélia Jordana.Notre manière d'exprimer le refus est semble-t-il universelle.

Le non est universel
Le non est universel © Charles Williams

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.