C'est la requête d'une militante socialiste, dépitée après l'annonce de Manuel Valls de soutenir non pas Benoît Hamon mais Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron et Manuel Valls en 2015
Emmanuel Macron et Manuel Valls en 2015 © AFP / PHILIPPE HUGUEN

Elle a même déposé plainte contre le PS pour « abus de confiance ».

C'est une militante de Marseille et elle veut qu'on lui rembourse les deux euros qu'elle a versé lors de la primaire à gauche car Manuel Valls n'a pas respecté les consignes de cette primaire qui était de soutenir le vainqueur. Comme tous ceux qui ont voté Manuel Valls a pourtant signé la charte de la primaire et donc les clauses de soutien au vainqueur. "Cela n'a pas été respecté, alors remboursez" dit elle dans le journal La Provence.

Manuel Valls a choisi une autre voie, justifiant l'intérêt supérieur de la France, plus important que les règles d'un parti. L'argument n'a pas convaincu et la militante réclame donc remboursement.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.