• A la Une de vos journaux ce matin -parEric Delvaux __

  • Ce qui fait débat dans la presse ce matin -par Eric Delvaux __

  • Un jour sur la toile -par Hélène Chevallier

Le en Grande-Bretagne. La publication de la sélection des douze femmes de l'année de la BBC a beaucoup ému le web britannique en fin de semaine dernière. Parmi les visages de l'année, la chanteuse Adèle, Nafissatou Diallo, la présidente brésilienne Dilma Roussef et... Tian Tian, un panda femelle, fraîchement débarquée de Chine dans le zoo d'Edimbourg.

Autre scandale mais plus sérieux à lire sur Rue89, celui qui touche un gros groupe laitier en Chine. Une matière cancérigène a été découverte dans les produits du groupe Mengniu, provoquant la colère des internautes.

Et dans l'actualité des nouvelles technologies, le Fail de Twitter le 31 décembre. Le site de micro-bloging était difficilement accessible en milieu d'après midi. La cause? Trop d'"akemashite omedetô", bonne année en japonais. Les utilisateurs nippons ont particulièrement utilisé le service pour souhaiter leurs voeux. Le pic record de 16 197 tweets à la seconde a même été atteint. Une fois le service rétabli, ces utilisateurs ont suggéré au site une bonne résolution pour 2012 : acheter des serveurs informatiques!

Et si Twitter est victime de son succès, en France, le SMS est toujours privilégié pour souhaiter la bonne année. Le cap record d'un milliard de textos envoyés le 1er janvier aurait été dépassé et pas de bug à signaler pour le moment côté opérateur.

Le retour du bug du réveil de l'Iphone. L'année dernière, il avait fallu plusieurs jours aux ingénieurs d'Apple pour corriger un dysfonctionnement qui faisait que le réveil ne se déclenchait pas. Certains pourraient encore arriver en retard au travail ce matin. Le site Engadget a reçu de nombreuses plaintes d'utilisateurs. Le problème ne concernerait que les iPhone 3G ou ceux qui sont restés à la version 4.2.1 d'ios.

  • L'édito politique

Le Bilan côté Verts - par Marion Lagardère, du service politique de France Inter

__

Avant de prendre de bonnes résolutions en ce début d’année, nos candidats à l'élection présidentielle doivent en passer par la case "bilan". Et il se peut que ce soit pour Europe-Ecologie Les Verts que l’exercice risque d’être le plus douloureux.

Il faut dire que l'année 2011 a été riche en surprise. De la participation de Nicolas Hulot à la primaire à l'accord entre le PS et les Verts, il y avait de quoi diviser. Alors quand vient l'évocation de la campagne d'Eva Joly, il y a deux catégories : d'un côté son équipe, pour qui "tout va bien". Et puis les autres, démotivés, qui n'hésitent plus à vider leur sac. Le descriptif le plus imagé nous vient du député Vert, François de Rugy : "on est à fond de cale, échoués, un peu comme le TK Bremen qu'elle a visité en Bretagne ".

Un autre ajoute : "C'est désastreux au point qu'on ne pense plus à la présidentielle, mais aux législatives, tout ce qu'on veut c'est que Hollande soit élu et qu'on ait plus de 15 députés verts en juin.. ."

Enfin, sur le fond, c'est Alain Lipietz qui s'agace : "le nucléaire, l'effet de serre, Durban, tout le monde s'en fout, au bout d'un moment c'est du quotidien des gens qu'il faut parler, l'alimentaire, la santé, ça elle n'en parle pas ".

- Une ambiance délétère, sachant que le spectre de Nicolas Hulot va venir hanter la présidentielle Il ne s'occupe plus de politique, mais il compte tout de même s'adresser aux candidats à la présidentielle. C'est le porte-parole de sa fondation qui le confie. De quoi raviver le souvenir douloureux du pacte écologique de 2007, un texte qui a avait réduit à néant la spécificité politique des Verts.Pascal Durand, ancien soutien de l'animateur, est assez pessimiste : "Je n'attends pas grand-chose, juste qu'il dise que la priorité c'est de s'engager pour l'écologie politique ".

Yves Contassot, conseiller de Paris, est plus acerbe : "Hulot n'est pas fait pour faire de la politique, il n'appellera pas à voter pour Eva parce qu'il est déçu ".

Bref, une vraie bombe à retardement pour la campagne d'Eva Joly, que personne ne sait vraiment désamorcer. - Finalement, à défaut d'avoir les bonnes résolutions d'Eva Joly, quelles sont celles qui lui sont conseillées ?

D'abord, parler d'emploi, de social, montrer que l'écologie touche aussi à ces problématiques-là. La candidate va d'ailleurs commencer l'année par une réunion publique sur l'économie sociale et écologique ce jeudi, à Paris.Et puis, sur le style, le conseil de Denis Baupin : "Eva doit fendre l'armure, il faut qu'elle fasse ressortir sa chaleur humaine, son empathie ".

Même avis pour Pascal Durand : "il faut qu'Eva se détende, qu'elle se lâche totalement ".

Autrement dit, montrer qu'elle n'est pas qu'une ancienne juge d'instruction.

  • L'histoire du jour-par Eric Delvaux __
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.