L'affaire Cahuzac qui tourne à la crise politique, c'est à la Une du Figaro . « L'exécutif est en pleine tourmente » : François Hollande et Jean-Marc Ayrault dans le viseur. Le Figaro note que l'UMP concentre ses tirs sur le ministre de l'économie Pierre Moscovici à la tète d'une administration fiscale accusée d'avoir été instrumentalisée dans cette affaire devenue affaire d'état.

C'est également à la Une des Echos : « l'Elysée pris dans la tempête Cahuzac ».

Libération se demande en première page « ce que savait Hollande (…) le chef de l'Etat a-t-il disposé d'autres éléments que ceux révélés par Mediapart ». Aurait-il du en tirer les conséquences plus tôt ? Questions et éléments de réponse dans Libération .

Pour le Parisien/Aujourd'hui en France l'affaire est désormais « intenable » pour le couple « Hollande/Ayrault ». Les deux hommes doivent impérativement trouver une issue à cette crise majeure qui déstabilise le sommet de l'Etat.

Pour l'Humanité la leçon de ce scandale c'est que la République [est] malade de l'argent roi ». Il est temps de s'attaquer à la racine de la fraude fiscale.

Seul le journal la Croix se démarque ce matin en consacrant sa Une aux enjeux de l'adoption, l'un des volets du mariage pour tous, en rappelant que les débats sur le projet de loi Taubira s'ouvre aujourd'hui au Sénat.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.