Dans la presse ce matin, les suites de la visite éclair du Président de la République au Mali. « Les nouveaux fronts de la guerre [au Mali] », titre La Croix .

Le conflit entre dans une nouvelle phase militaire, mais aussi diplomatique et politique. C'est ce dont parleront d'ailleurs François Hollande et Joe Bidden, le vice-président américain qui sera reçu ce matin à l'Elysée et qui le dit au Figaro, à la Une : « Les Etats-Unis appuient la France au Mali sans hésitation ».

Ce chapitre malien ce serait donc un sans faute pour le chef de l'Etat, qui montre aussi sa détermination sur le mariage pour tous : « Hollande en avant marche » titre Libération qui croit pouvoir annoncer un nouveau départ de l'exécutif, ressoudé et moins enclin aux couacs !

Ce qui ne parait pas vraiment gagné à écouter le débat sur la PMA ce matin. En attendant, « qui casse les usines ? » Question à la Une de L’Humanité qui s'emporte sur cette idée selon laquelle si l'industrie va mal ce serait la faute à la CGT.

Les banques aussi, d'ailleurs, vont mal : à la Une des Echos, les banques européennes connaissent leur « dernière purge ». A l'image du Crédit agricole qui affiche une perte historique, elles passent leurs comptes à la paille de fer.

Tout autre chose dans Le Parisien , qui s'inquiète des « drogues vendues sur Internet » : 73 drogues de synthèse apparues l'année dernière dans l'Union européenne.

Et dans L’Equipe , une pensée pour les « martyrs de Rome », les bleus battus par les Italiens dès le premier match du tournoi. Si ce n'est que les martyrs n'étaient pas vraiment responsables de ce qui leur arrive…

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.