« La colère fiscale en train de monter en France », c'est Le Figaro qui l'écrit en relayant la fronde de ce groupe de dirigeants d'entreprises créateurs de start-ups ou patrons de PME, auto-baptisés les « pigeons » et qui refusent de se laisser plumer pour combler les déficits.

Sur le même thème, vous lirez la Une des Echos qui, après le journal Le Monde , explique comment l'Elysée serait en train de reculer sur la fiscalité, face à cette fronde des start-ups.

A la Une de Libération , un ballon recouvert de billets en dollars. « Les mauvais joueurs » titre le quotidien en évoquant la corruption, le blanchiment et les mafias. On est bien au-delà du seul cas de l'affaire des paris sportifs qui entache la réputation de certains handballeurs de Montpellier.

Cette question à la Une du Parisien/Aujourd'hui en France : « D'ou vient Valérie Trierweiler ? Son adolescence à Angers, la banque que dirigeait son grand-père, portrait de la compagne du chef de l'Etat ».

Le journal L'Humanité contre la flexibilité au travail : « 30 ans de désastre » alors que s'ouvrent aujourd'hui les négociations sur l'emploi entre patronat et syndicats.

Enfin, la Une de La Croix porte sur les nouveaux ressorts de la violence chez les jeunes.