« La colère fiscale en train de monter en France », c'est Le Figaro qui l'écrit en relayant la fronde de ce groupe de dirigeants d'entreprises créateurs de start-ups ou patrons de PME, auto-baptisés les « pigeons » et qui refusent de se laisser plumer pour combler les déficits.

Sur le même thème, vous lirez la Une des Echos qui, après le journal Le Monde , explique comment l'Elysée serait en train de reculer sur la fiscalité, face à cette fronde des start-ups.

A la Une de Libération , un ballon recouvert de billets en dollars. « Les mauvais joueurs » titre le quotidien en évoquant la corruption, le blanchiment et les mafias. On est bien au-delà du seul cas de l'affaire des paris sportifs qui entache la réputation de certains handballeurs de Montpellier.

Cette question à la Une du Parisien/Aujourd'hui en France : « D'ou vient Valérie Trierweiler ? Son adolescence à Angers, la banque que dirigeait son grand-père, portrait de la compagne du chef de l'Etat ».

Le journal L'Humanité contre la flexibilité au travail : « 30 ans de désastre » alors que s'ouvrent aujourd'hui les négociations sur l'emploi entre patronat et syndicats.

Enfin, la Une de La Croix porte sur les nouveaux ressorts de la violence chez les jeunes.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.