A la une des quotidiens nationaux, l'absence de quotidiens. Face au mouvement de grève qui perturbe la distribution des journaux, les patrons de presse ont pris les devants en décidant de ne rien produire aujourd'hui, en tout cas sur papier. Car on peut s'informer sur les sites des quotidiens.

Ainsi, le site de Libération , où le directeur du journal, Nicolas Demorand se fâche tout rouge contre ce trentième mouvement de grève en quelques mois.

Ce sont les éditeurs de presse en général qui dénoncent ce matin une situation d'une gravité exceptionnelle.

Libération avait prévu de revenir sur les nominations aux postes clés de la haute administration : la droite accusant le gouvernement de mettre en place « un Etat PS » quand la majorité le juge trop timoré à ce sujet.

Pas timoré en revanche Arnaud Montebourg : le ministre du Redressement productif saisit la justice sur le dossier Hersant-tapie : c'est à la une du Monde . Le groupe Hersant Media qui vient de céder à l'homme d'affaires le contrôle de La Provence et Nice Matin est soupçonné d'abus de biens sociaux : il se serait servi de ses journaux pour renflouer le golf Robert Hersant de Nantilly, en Eure et Loir.

Pour le reste, le débat du jour, c'est l'autorisation par Jean-Marc Ayrault des salles de shoot à Paris, avec une salle de shoot qui servira d'expérimentation. C'est la une du Figaro et du Parisien car évidemment, le principe ne fait pas l'unanimité. « Ca se fait en Hollande… » explique un personnage de Ransom dans Le Parisien : « En Hollande ?!? » répond un autre, « ça ne m'étonne pas ! ». Tout est dit de ce débat typiquement gauche/droite.

On n'oublie pas dans l'actualité le match de ce soir : même amical, France/Allemagne, c'est toujours un évènement. Les Bleus, explique Didier Deschamps à la Une de L’Equipe , sont « en condition de compétition ».

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.