A la Une de la presse ce matin

Par Eric Delvaux

Le Figaro : "Une nouvelle alerte sur les bourses"

Les Echos : "Coup de tonnerre sur les marchés européeens"

La Croix : "Les jeunes tunisiens, un an après la révolution"

L'Humanité : "La jeunesse française fait sa loi: les 18/25 ans sont dragués par les partis politiques"

Libération : "Sarkozy et Hollande trompent les Français" (selon François Bayrou)

Le Parisien Aujourd'hui en France : "C'est au dernier moment qu'un suffrage se décide !" (dit François Hollande)

Quand un président sortant subit la défaite électorale

Ce qui fait débat dans la presse ce matin - par Eric Delvaux

Comment expliquer le désamour des Français vis-à-vis d'un président candidat à sa propre succession ? L'exemple de Valéry Giscard d'Estaing.

Un jour sur la toile

Par Hélène Chevallier

- La traversée du Titanic sur Twitter. Sur le compte , un éditeur britanique de livres historiques fait revivre la traversée du paquebot en faisant twitter le commandant, l'équipage ou les passagers comme si nous étions en 1912.

- Euro Neuro, le rap de l'Eurovision. Rambo Amadeus, candidat du Montenegro au concours européen de la chanson, propose un rap satirique sur la crise européenne.

- Quand la 3DS débarque au Louvre. C'est une première mondiale, à partir d'aujourd'hui le musée remplace l'intégralité de ses audioguides par les consoles portables de Nintendo. Plus attractives pour les jeunes, les 3DS vont notamment permettre aux visiteurs de se géolocaliser dans les galeries mais aussi de visualiser des modélisations en relief, des photos en haute définition tout en écoutant plus de 700 commentaires audio.

Sarkozy veut intimider Hollande

La chronique politique d'Anna Cabana, Grand Reporter à l'hebdomadaire Le Point

Depuis trois semaines, quand je rencontre des élus socialistes, y compris des ténors, je suis frappée par leur… inquiétude ! Alors que François Hollande est, de très loin, le favori de tous les sondages de second tour, ils vous demandent en chuchotant si vous pensez que Nicolas Sarkozy va gagner. Vous savez pourquoi ? A cause du talent du chef de l’Etat pour intimider son adversaire. On peut tout dire du président sortant, mais on ne peut pas lui enlever ça : il sait faire peur. Il faut dire qu’il s’y emploie avec méthode. Regardez comment il a provoqué ce faux-débat sur le débat de l’entre-deux-tours.

- Que voulez-vous dire ?

Il a commencé par montrer les muscles. Il sait que ce qu’il dit aux ministres ou aux parlementaires se retrouvera dans les médias, alors à chaque fois qu’il en voit un, il lui explique qu’il brûle d’impatience à l’idée de débattre avec François Hollande, pour « lui sauter à la gorge », « l’atomiser », « l’exploser », « le réduire en miettes » - ce sont ces mots.

Avant de monter sur le ring, la mise en condition psychologique est fondamentale. Nicolas Sarkozy, c’est un boxeur qui, avant le combat, empêche son adversaire de se concentrer en passant son temps à lui répéter : « Je vais te mettre K.O ». Il a l’air tellement sûr de lui que l’autre, pourtant a priori plus costaud, se met à douter. C’est ça, la tactique du Président : l’intimidation. Premier temps : il roule des mécaniques ; deuxième temps : il défie son adversaire en proposant à la cantonade deux débats dans l’entre-deux-tours.

- François Hollande a esquivé la question, hier matin

C’était bien prévu comme ça par Nicolas Sarkozy, puisque c’est le troisième temps de sa tactique : laisser entendre que François Hollande fuit la confrontation. « Un signe de peur et de faiblesse », a martelé le Chef de l’Etat en privé.

En fait, toute cette histoire a été écrite, mise en scène et jouée par Nicolas Sarkozy dans le seul but d’illustrer ce que sa campagne s’évertue à montrer : que François Hollande serait « mou » et « fuyant. » Pas sûr que les Français s’y laissent prendre. Car, aujourd’hui, dans les feux d’artifice allumés par Nicolas Sarkozy, l’artifice se voit de plus en plus…

Une chronique réalisée en partenariat avec l'hebdomadaire Le Point

Le Point logo
Le Point logo © Radio France

Les programmes TV préférés des candidats à la présidentielle

L'histoire du jour - par Eric Delvaux

  • Nicolas Sarkozy : l'émission The Voice

  • François Hollande : le tour de France, les émissions politiques, le cinéma, mais aussi The Voice__

  • Marine Le Pen : Faites entrer l'accusé, la matinale de NFM et le journal de Canal +

  • François Bayrou : le rugby et Top Chef, la série Hercule Poirot__

  • Eva Joly : la série le juge est une femme

  • Jean-Luc Mélenchon : n'a pas souhaité se prononcer__
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.