Libération , après avoir traité Bernard Arnault de « con » et après la plainte pour injure qui a suivi, voilà ce nouveau titre censé calmer les esprits : « Bernard, si tu reviens, on annule tout ! ». Allusion au SMS que Nicolas Sarkozy aurait envoyé à Cécilia 8 jours avant son mariage avec Carla Bruni. Comment ne pas y voir une nouvelle provocation ?

Sur le plan commercial on notera aussi que la une de Libé est ce matin aux couleurs d'une marque de haute couture, qui n'appartient pas au groupe de Bernard Arnault, mais à François Pinault.

A la Une du journal La Croix, Chritiane Taubira dévoile les grandes lignes du projet de loi pour le mariage entre homosexuels, un texte favorable à l'adoption par l'un des deux conjoints. Mais pas question, en revanche, de se lancer dans la procréation médicalement assistée.

Pour le reste, il est encore question de nos impôts à la Une du Figaro : « ce que vont payer les classes moyennes ».

A la Une des Echos : « quand les hausses d'impôt et la rigueur représentent un risque pour la croissance ».

A la Une de L'Humanité , l’interview de Joseph Stiglitz, le prix Nobel d'Economie. Il estime que l'Europe court à sa perte en menant des politiques d'extrême rigueur.

Enfin, la Une du Parisien/Aujourd'hui en France se demande où l'Etat va pouvoir économiser 10 milliards.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.