Un fond noir ce matin... Les unes de Libération et de L'Humanité se ressemblent. Une grande page noire en une. Un ecran noir qui remplace désormais les images de la télé publique en Grèce. "Qui a éteint la télé ? " demande Liberation . Athènes et Bruxelles se rejettent la responsabilité.

L'Humanité donne le calendrier. Lundi dernier, la Commission européeenne a exigé la restructuration du secteur public. Mardi, le gouvernement grec a décidé sans préavis de sacrifier la télévision publique. Et aujourd'hui, le pays est en état de choc. Les syndicats appellent à une grève générale. Pour L'Humanité , en Grèce l'ecran noir de la télé masque la démocratie.

Plus sobrement, on lira à la une du Figaro comment la Grèce replonge dans la tourmente.

Pour le reste, le journal Les Echos revient sur les derniers développements de ce qu'on appelle l'affaire Tapie. Gros plan sur le cas du patron d'Orange. Stephane Richard mis en examen. "Un patron en sursis" titre Les Echos ..

A la une du Parisien / Aujourd'hui en France, un rapport qui dénonce les retards à la SNCF et à la RATP. Le journal appelle ça la liste noire des retards dans les trains...

Et en sport, toujours selon Le Parisien , l'entraineur du PSG est libéré. Le PSG aurait accepté la demande d'Ancelotti de quitter le club. Avant ce week end, ce serait même une question d'heures, selon le journal.

Enfin la une du journal La Croix , sur "le respect de la vie privée" : comment internet brouille les cartes. Allusion aux Etats-Unis, aux révélations sur le système de surveillance.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.