A la Une du Parisien/Aujourd'hui en France : Renault qui supprimera 7.500 postes d'ici 2016. 6 mois après le plan PSA et ses 8.000 suppressions d'emplois, le quotidien y voit la débâcle de l'automobile française.

C’est également à la Une des Echos : « Tour de vis de Renault sur l'emploi en France ». La direction promet de ne pas fermer d'usine s'il y a un accord sur la flexibilité.

Idem à la Une de Libération : « Renault dégraisse à la chaîne ». La direction n'exclut pas de fermer une usine si les syndicats ne signent pas un accord sur la compétitivité.

En première page de L'Humanité : tout faire « contre l'austérité ». « Le Front de gauche repart en campagne » et formule une série de propositions alternatives contre ce qu'il appelle les « garrots budgétaires et salariaux qui étouffent la vie du pays ».

En Une du Figaro : le Mali, « L'armée française monte en puissance ». Paris envoie 1.750 hommes supplémentaires pour renforcer le dispositif de 750 soldats français déjà en opération.

Enfin le journal La Croix titre sur la tentative de Barak Obama de mieux encadrer les ventes d'armes aux Etats-Unis. Or, la Maison blanche se heurte à de fortes résistances. « Les Etats-Unis, loin de l'adieu aux armes ».

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.