Le même titre revient bien souvent : « la guerre du désert », comme l'écrit Libération pour qualifier la prise d'otages d'une quarantaine d'Occidentaux en Algérie sur un site gazier aux mains d'islamistes.

A la Une du Figaro : « Les islamistes répliquent en Algérie au moment où la France engage le combat terrestre au Mali ».

C'est aussi à la Une du Parisien/Aujourd'hui en France : le terrorisme et la guerre des otages. En Algérie, les assaillants disent agir en représailles à l'opération française au Mali.

Idem à la Une du journal La Croix : le conflit au Mali s'élargit, constate le quotidien catholique.

Une actualité également en Une du journal Les Echos, relevant que le conflit malien s'étend au cœur du gaz algérien.

Cette guerre du désert laisse peu de place au reste de l'actualité.

Le journal L’Humanité dénonce la stratégie du groupe Renault : près de 8000 départs annoncés avant 2016, pas de licenciement secs, mais en partie des départs à la retraite non renouvelés. Pour le quotidien, Renault « fonce dans une voie sans issue ». Le journal dénonce aussi ce qu'il appelle la « passivité injustifiable de l'Etat actionnaire ».

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.