• A la Une de vos journaux ce matin -par Eric Delvaux

__

  • Ce qui fait débat dans la presse- par Eric Delvaux

__

  • Un jour sur la toile- par Hélène Chevallier
Rue adjacente à la Place Tarhir
Rue adjacente à la Place Tarhir © @mar3e Mohammed Maree / @mar3e Mohammed Maree
  • Les affrontements de la place Tahrir en direct sur et en vidéo live sur Bambuser

  • Comment devenir un ninja gratuitement, un site internet et un livre de Josselin Bordat.__ Le rédacteur en chef adjoint du webzine Brain Magazine collecte et met en ligne depuis un an les recherches formulées par les internautes dans les moteurs de recherche. Parmi les perles : "mon écureuil a des rumatismes","bronzer sous la lune","prendre le rer avec un scooter" ou encore "phénomène d'horreur boréal".

  • L'édito politique

Sarkozy : l'équation a changé - par Piotr Smolar , journaliste au quotidien Le Monde

__

Petite éclaircie dans les sondages pour Nicolas Sarkozy__ Vous avez remarqué ? On a l’impression qu’en politique, les séquences deviennent de plus en plus courtes. Après le triomphe des primaires socialistes, voici la remontée de Nicolas Sarkozy. Enfin, entendons-nous : après des mois au fond de la piscine, une petite progression n’est pas une renaissance. Les experts ès sondages expliquent ce rebond par la prestance internationale de Nicolas Sarkozy et sa sobriété nouvelle, en phase avec la crise. Il aurait une tête de capitaine dans la tempête. Un paradoxe me frappe : quand on voyage en Europe, on découvre une toute autre perception du capitaine Sarkozy et de la France. Ici, nous vivons dans l’obsession du couple franco-allemand et dans l’idée que sans nous, point de salut pour l’Europe. Ailleurs, on pense surtout que la France fait partie du problème, et pas de la solution. Que les méthodes de notre Président sont cavalières. Que la France refuse d’admettre son état de santé réel. Les autres Etats-membres, qu’ils soient vertueux comme les fourmis du nord ou dépensiers comme les cigales du sud, se demandent pourquoi la France ne prend pas de mesures radicales pour répondre à son endettement massif. Et tout le monde s’interroge : si la rustine se perfore, le bateau français -à commencer par ses banques- va-t-il prendre l’eau?

__ -Malgré ces interrogations, Nicolas Sarkozy reste plus que jamais en course pour sa réélection Oui, et ce serait un véritable exploit politique, vue la conjoncture. Les seuls gouvernements reconduits en Europe au cours d’élections récentes, en Estonie et en Pologne, l’ont été dans des pays en bonne santé économique. Nicolas Sarkozy doit être réconforté par ces sondages récents, mais son équation ne change pas. Il lui faudra devancer Marine Le Pen au premier tour. Or, celle-ci a peut-être moins d’expérience que son père, mais elle se prépare beaucoup plus sérieusement sur le fond. Son discours, samedi, était instructif. On a affaire à un Front mutant. La candidate défend toujours la nation, la famille et les PME, mais elle se fait aussi l’apôtre de l’Etat, de la laïcité et du protectionnisme, ce qui peut séduire des électeurs de gauche. Dans une France nouée au ventre, paupérisée, traversée par des angoisses sociales et identitaires, ce discours mutant peut faire des ravages. Nicolas Sarkozy, lui, va affronter l’équation du sortant : son seul créneau est d’apparaître plus rassurant que les autres. Mais qui sait ce que nous réserve encore la crise ? Si nos banques apparaissent vulnérables, si le triple A nous est enlevé, alors viendra peut-être le temps des frondes populaires, et non du vote par défaut.

Une chronique en partenariat avec Le Monde

Le Monde
Le Monde © Radio France /
  • L'histoire du jour- par Eric Delvaux

  • Le coup de coeur d'Audrey Pulvar

Il pirata, Acte II, scène 3

Interprété par Angela Gheorghiu,

Extrait de l'album Homage to Maria Callas

EMI Classis - sorti le 31 octobre 2011 __

Angela Gheorghiu Hommage à Maria Callas
Angela Gheorghiu Hommage à Maria Callas © Radio France /

L'équipe

(ré)écouter Le carrefour du 6/7 Voir les autres diffusions de l'émission

Carrefour cinq sept

Carrefour cinq sept

Le Carrefour du 6/7 du 27 juin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.