• A la une de vos journaux ce matin- par Eric Delvaux

__

  • Ce qui fait débat dans la presse - par Eric Delvaux et Audrey Pulvar

Interview CNN de la journaliste Marie Colvin, quelques jours avant sa mort, hier, à Homs, en Syrie

  • Un jour sur la toile - par Hélène Chevallier

  • L'édito politique-par Guillaume Roquette, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles

Nicolas Sarkozy a conclu son intervention sur France 2 hier soir en accusant les socialistes de ne pas s’engager sur l’Europe

__

Il a eu raison. S’il y a un sujet sur lequel le PS n’est vraiment pas clair, c’est bien celui de l’intégration européenne.

Regardez le vote à l’Assemblée nationale avant-hier sur le Mécanisme européen de stabilité, le MES, ce « FMI européen » qui doit permettre d’aider les pays de l’Union en difficulté.

Au moment du vote, les socialistes étaient aux abonnés absents, « cachés aux toilettes » a dit Mélenchon (toujours classe). En clair, ils se sont abstenus.

Pourtant, les socialistes répètent du matin au soir -et à juste titre- que l’Europe doit être solidaire, qu’elle doit venir en aide de la Grèce, etc.

Alors pourquoi n’ont ils pas voté pour ce projet de FMI européen ?

Parce ce que le texte prévoit que pour bénéficier de l’argent du MES, il faut respecter la fameuse « règle d’or », c’est-à-dire d’avoir des budgets publics à l’équilibre.

- En même temps, c’est cohérent car une partie des socialistes a toujours refusé la règle d’or et considéré qu’il ne fallait pas inscrire cet équilibre budgétaire dans la Constitution

Et bien dans ce cas-là, il fallait voter contre le projet. Il fallait faire un choix clair. Pourquoi ne l’ont-ils pas fait ? Le problème, avec les socialistes, c’est qu’ils aiment l’Europe quand elle distribue de l’argent, mais qu’ils ne l’aiment plus quand elle demande des efforts.

Ils sont fédéralistes au sens le plus strict en faisant semblant de ne pas voir que l’intégration européenne va de paire avec un abandon de souveraineté budgétaire.

Pour faire court, ils veulent l’argent de l’Allemagne, sans la discipline de l’Allemagne.

Vous avez vu le programme de François Hollande ? Quand tous les autres pays d’Europe font des plans de rigueur pour arriver à l’équilibre budgétaire, il prévoit 20 milliards de dépenses nouvelles. Il nous promet que nos déficits diminueront d’eux-mêmes grâce au retour de la croissance. Je laisse le commentaire à Michel Rocard qui dit, sans inimitié à l’égard de François Hollande, que ces hypothèses sont « irréalistes ».

Valeurs actuelles
Valeurs actuelles © Radio France

Une chronique en partenariat avec l’hebdomadaire Valeurs Actuelles

__

  • l'oeil d'Audrey Pulvar

Les œufs Made in France

Savez-vous qu’en bons Français, nous consommons 231 œufs par an ?

Ces chiffres comprennent les œufs inclus dans les préparations culinaires et de plus en plus, ils proviennent de Pologne, d’Italie ou d’Espagne.

En pleine campagne sur le Made in France, le « produire français », la filière avicole a annoncé la création d’un nouveau logo bleu-blanc-rouge intitulé « œufs pondus en France » et qui figurera sur les boîtes d’œufs.

Notez aussi qu’il y a quatre types de codes d’élevage, de 00 à 04.

Une page est consacrée à cette actualité dans Le Parisien ce matin

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.