A la Une des quotidiens nationaux ce matin

Par Eric Delvaux

Libération : "L'Egypte, le printemps perdu"

Le Figaro : Le sommet européeen de Bruxelles ou "la panne du moteur franco allemand"

La Croix : Comment l'Europe cherche sa croissance

Les Echos : Le Medef sonne l'alarme sur la réforme des retraites

L'Humanité : Le leader grec de la gauche radicale "Contre l'austérité, le problème n'est pas grec mais européen"

Le Parisien/Aujourd'hui en France : "Qui fait quoi au gouvernement ?"

Un jour sur la toile

Par Hélène Chevallier

Le Moog a été créé en 1964
Le Moog a été créé en 1964 © radio-france

- Le Google Doodle nous fait jouer du synthé. A l'occasion de l'anniversaire de Robert "Bob" Moog, inventeur du synthétiseur du même nom, Google nous offre une de ses meilleures animations interactives. Les internautes peuvent jouer avec la souris ou le clavier de l'instrument mythique, enregistrer juqu'à quatre pistes et ensuite partager leur oeuvre avec leurs amis.

- Futur en Seine. Troisième édition pour ce festival qui se déroulera du 14 au 24 juin prochain dans toute l’Ile de France. 10 jours d’expositions, de performances, d’événements dont le but est de montrer au plus grand public la place qu’occupera le numérique dans nos vies quotidiennes dans le futur.

Le mystérieux rapport des inspecteurs des finances de Bercy

La chronique politique de Romain Gubert , du magazine Le Point

le déficit budgétaire de l'état à 24,2 milliards d'euros en février
le déficit budgétaire de l'état à 24,2 milliards d'euros en février © reuters

C’est le fruit du travail des fameux inspecteurs des finances. Vous savez la crème de la crème de nos énarques, ces comptables de la République.

Il y a quelques mois, François Fillon et Valérie Pécresse ont demandé à ces hommes en gris installés à Bercy de recenser toutes les coupes que l’on pourrait faire dans les dépenses publiques. Celles qui absorbent 56% de la richesse produite par le pays tous les ans. En clair, nos limiers se sont plongés ligne à ligne, une loupe à la main, dans nos finances publiques. Le tout sans polémique, puisque les inspecteurs des finances sont au service de l’Etat. Ils sont impartiaux et surtout pas au service d’une majorité gouvernementale en particulier.

Ce rapport, les inspecteurs des finances l’ont terminé juste avant les élections. Et ils l’ont remis à François Fillon et à Valérie Pécresse.

Que s’est il passé ? Les deux commanditaires n’ont pas voulu dire ce qu’il y a dedans. Ils ont laissé ce rapport sur leurs bureaux… En souhaitant bon courage à leurs successeurs Jean-Marc Ayrault à Matignon et Jérôme Cahuzac au Budget. Pardonnez-moi du terme, mais ils ont « refilé le bébé » ou « la patate chaude » aux petits nouveaux.

  • Et ce rapport, vous en avez eu connaissance ?
Dette
Dette © prix-immobilier.info

Non pas du tout. Mais j’aimerais bien. Et vous aussi. J’ai tenté le coup auprès de l’ancienne équipe pour récupérer ce fameux rapport qui va nous dire à quelle sauce les budgets de l’Etat vont être assaisonnés dans les prochaines années. Réponse : « Voyez avec la nouvelle équipe... ». Sauf qu’avec les nouveaux arrivants, je n’ai pas eu plus de succès : « le rapport secret ? Quel rapport ? On vous rappellera… ».

Quel dommage… Car la réduction des dépenses publiques reste le grand mystère des élections présidentielles que nous venons de vivre. C’est une inconnue à 50 milliards d’euros. La France a pris des engagements : elle doit revenir à l’équilibre budgétaire en 2017. Nicolas Sarkozy et François Hollande nous ont dit beaucoup de choses. Mais rien – rien du tout !- sur les coupes claires qu’ils feraient dans les budgets de l’Etat. Or, pour parvenir à l’équilibre budgétaire, la hausse des impôts ne suffira pas : il faudra de toute façon tailler dans les dépenses de l’Etat, des collectivités locales, de la Sécu pour trouver 50 milliards.

  • Mais dans ce cas, pourquoi en parler ?
angela merkel exclut une renégociation du pacte budgétaire européen
angela merkel exclut une renégociation du pacte budgétaire européen © reuters

Parce que François Hollande veut placer son quinquennat sous le signe de la transparence. Hier, son nouveau ministre de l’Education a même annoncé qu’il allait publier «l'ensemble des rapports de l'Inspection générale qui ont été cachés ces dernières années» dans son ministère.

La publication du rapport secret sur la réduction des dépenses publiques permettrait aux Français de savoir ce qui les attend.

Ce document n’est peut-être qu’un mode d’emploi – après tout, il a été conçu par des technos et c’est le politique qui prend les coups. Mais la réduction des dépenses publiques est un sujet d’intérêt général : chaque Français doit savoir où l’Etat dépense trop ou mal. Et surtout, comment le pays peut se sortir du piège de la dette publique, cette facture à 1700 milliards d’euros que les marchés nous font payer. Bon, en tout cas, cher Eric, je vous promets que je vais continuer à tenter de mettre la main dessus… même si cela me prend tout le quinquennat de François Hollande.

Le mystérieux rapport des inspecteurs financiers de Bercy

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.