• A la Une de vos journaux ce matin -par Eric Delvaux

__

  • Ce qui fait débat dans la presse- par Eric Delvaux

__

  • Un jour sur la toile- par Hélène Chevallier __
Le site Adieu Camarades
Le site Adieu Camarades © http://www.farewellcomrades.com

Le site Adieu Camarades
Le site Adieu Camarades © http://www.farewellcomrades.com
Adieu camarades . Le web documentaire, associé à l'excellente série documentaire du même nom diffusé en ce moment sur Arte, propose de naviguer dans les cartes postales et les souvenirs d'une trentaine d'habitants du bloc soviétique entre 1975 et 1991. Un conducteur de tramway russe, une dentiste polonaise, un cosmonaute hongrois, un artiste roumain, un pasteur allemand, chacun aborde des thèmes différents... de la presse clandestine à la vie d'un sportif de haut niveau. Un site extrêmement riche et documenté.

Julian Assange bientôt à la Télé? C'est en tout cas ce qu'il annonce dans un communiqué sur son site. A partir de la mi-mars, il présentera une émission politique. Aucune précision sur les noms des invités ni sur la ou les chaînes qui diffuseront cette émission.

La MegaBox et la méga peur des maisons de disque. Selon une rumeur qui enfle sur Internet, MegaUpload aurait été fermé à cause d'un service légal qu'il avait en préparation. Son nom : la megabox. Un service qui aurait rémunéré les artistes à hauteur de 90% des revenus générés par la vente de leur musique.

  • La chronique politique

Français et Allemands : des relations au beau fixe - par Romain Gubert, journaliste au Point

__ __ Je vais vous parler de ce pays qui joue en première division sur les marchés financiers pendant que nous, pôôôôvres Français, depuis que Standard & Poor’s a dégradé notre beau pays, nous n’avons plus de triple A pour financer nos déficits…

En cette période où les professionnels des sondages ne savent plus où donner de la tête pour décortiquer nos états d’âme, l’Ambassadeur d’Allemagne lui aussi veut savoir ce que les Français pensent de son pays.

Il n’a pas été déçu : selon un sondage IFOP réalisé début janvier, 82% des Français ont une image positive de l’Allemagne. Les Allemands sont sérieux (c’est ce que pensent 73% des Français). Ils travaillent (69% des Français en sont convaincus). Ils sont riches (60% des Français le pensent). Ils ont de l’influence sur la scène internationale. C’est ce que pense un Français sur deux, qui estime à contrario que la France est une nation où l’on privilégie la qualité de vie, la solidarité, la convivialité. Mais aussi l'arrogance et… les inégalités.

L’Allemagne est même plébiscitée chez les électeurs de droite.

Et chez les écologistes, peut-être à cause de Daniel Cohn-Bendit. Mais ça, les sondages ne le disent pas.

Finalement, ce sondage en confirme un autre qui date de cet été, dans lequel Angela Merkel obtenait -tenez vous bien !- la confiance de 46% des Français pour résoudre la crise économique avec succès. Très, très loin devant Nicolas Sarkozy.

- Les Français rêvent donc du modèle allemand ?

C’est là que les choses ne sont pas si simples. Car si les fabuleux succès économiques de l’Allemagne sont bien réels, si nos entreprises, à commencer par la régie Renault, copient les pubs allemandes pour vendre des voitures françaises, si l’Allemagne a su contenir ses dépenses publiques, sa dette et ses déficits grâce à ses réformes, les Français connaissent mal la face cachée du fameux « modèle » qu’ils veulent copier.

Savent-ils seulement que chez leurs voisins, au bout d’un an de chômage, on passe directement à l’équivalent du RSA ? Savent-ils qu’il y a 12 millions de pauvres ? Que le salaire moyen y est inférieur ? Que la retraite se prend à 67 ans ? Et que 6 millions de salariés ont des « minijobs » payés moins de 400 euros par mois ?

Les Français savent-ils encore que les inégalités sont en Allemagne au moins aussi grandes que chez eux : 1% des Allemands possède à eux seuls un quart de la richesse du pays.

Plus de 60% des Français estiment qu’on devrait copier l’Allemagne. Mais sont-ils réellement prêts à voter Angela Merkel à la présidentielle et surtout à accepter ses réformes ? Rien n’est moins sûr.

Une chronique réalisée en partenariat avec Le Point

Le Point logo
Le Point logo © Radio France

Le Point logo
Le Point logo © Radio France

  • L'histoire du jour- par Eric Delvaux

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.