Qu’y a-t-il derrière les mots ? Que faut-il y voir ? Que faut-il comprendre ? C’est tout l’objet de ce livre d’un peu plus de 400 pages.

Objectif affiché : décrypter les discours. On pense évidemment tout de suite, aux discours politiques, c’est vrai ! Surtout à six mois d’une élection présidentielle ! Mais cet ouvrage de Clément Viktorovitch - qui est docteur en science politique, qui enseigne justement la rhétorique et que vous avez probablement déjà vu, et déjà entendu dans les médias, pour ses chroniques -  est d’abord là, pour nous rappeler qu’il faut apprendre à parler - à utiliser les bons mots, aux bons moments - qu’il faut apprendre à convaincre en réalité, parce qu’en permanence - avec ses amis, avec ses collègues, avec ses chefs… avec sa femme ou son mari - il faut sans cesse réussir à obtenir l’adhésion.

Et la rhétorique, puisque c’est de cela dont il s’agit, n’est ni innée, ni inaccessible. Ça s’apprend, ça se travaille, parce que c’est une technique ! On peut donc tous devenir - à priori !!! - des champions de la rhétorique !

En tout cas, ceux qui la maîtrisent le mieux, ce sont les politiques…

Possiblement… Mais si vous-même, vous la maîtrisez, alors vous pourrez la décrypter. Décrypter le discours - pourquoi pas - de chaque candidat à la prochaine présidentielle… Par exemple, il y a un chapitre assez savoureux sur « reconnaître les erreurs », plus exactement « reconnaître la tromperie »… Intéressant ! C’est le cas, entre autres, des « concepts mobilisateurs » : quel est le problème des concepts mobilisateurs ? C’est qu’ils produisent des discours avec lesquels tout le monde est forcément d’accord ! Quand un politique parle de « liberté, d’émancipation, de bienveillance, de pragmatisme, de progressisme » ! Ce sont des mots connotés positivement. Le simple fait de les prononcer a un impact plaisant sur les gens. Et surtout, explique l’auteur, ils présentent 2 avantages : 

1. ce sont des mots qui parlent à tout le monde

2. mais tout en ayant une signification différente pour chacun, chacun y met ce qu’il veut. A vous de voir, si cela vous fait penser à quelqu’un…

Livre intéressant, donc. Un petit peu technique, peut-être pas assez pratique !

Le pouvoir rhétorique de Clément Viktorovitch, sorti cette semaine, aux éditions du Seuil.

L'équipe
Thèmes associés