Le philosophe Eric Sadin dénonce la vision du monde du tout-numérique qui contrôle insidieusement nos vies pour en tirer des profits colossaux

Vue aérienne de la Silicon Valley
Vue aérienne de la Silicon Valley © Getty / Smith Collection/Gado

Eric Sadin est l'un des rares intellectuels à penser la numérisation de notre monde, voilà 10 ans maintenant qu'il interroge d'un point de vue philosophique l'impact du numérique sur nos sociétés, cette fois-ci il parle de "silicolonisation" du monde, contraction de deux mots : la Silicon Valley, lieu mythique du développement du numérique aux Etats Unis, et colonisation tant la réussite industrielle de ces produits colonise le monde selon lui.

Son dernier essai est une charge contre les Facebook, Apple et autres Amazon qui contrôlent subrepticement nos vies pour en tirer des services via les applications et générer des profits à une échelle jamais atteinte auparavant.

Livre cité : La silicolonisation du monde; l'irrésistible expansion du libéralisme économique paru aux éditions l'Echappée

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.