Aujourd'hui, le Club estival accueille le groupe de blues créole Delgres, l'immense cinéaste Bertrand Tavernier, passionné de western, et l'artiste japonais Aki Kuroda qui a commencé à exposer ses œuvres à l'âge de 10 ans. Nous retrouvons également les BB Brunes qui font leur grand retour sur la scène française.

Cette semaine Le Club estival reçoit Delgres, un power trio qui réinvente le blues en y injectant une transe rock abrasive qui évoque autant la soul des Touaregs que celle de John Lee Hooker et des Black Keys, tout en portant un message séculaire, celui de Louis Delgres, héros de la lutte contre l'esclavage en Guadeloupe.  Delgres nous offre un extrait de "Mo Jodi" (Mourir aujourd'hui) en live extrait de leur premier album éponyme qui sortira le 31 août prochain. En attendant retrouvez-les en concert le 6 août sur la plage de Pornichet et le 7 Août au Théâtre de la mer à Sète dans le cadre de Fiest'A Sète.

Après 3 ans et demi d'absence, c'est le grand retour des BB Brunes que nous avons rencontrés pour vous, au Festival Lollapalooza... Ils se produiront le 9 août  au Festival les Aoûtiennes de Bandol et annoncent la sortie d'un prochain album en 2019. Affaire à suivre...

Bertrand Tavernier rejoindra le studio du Club estival pour partager avec nous sa passion du western et nous fera découvrir des œuvres littéraires méconnues, pourtant à l'origine des plus grands films du genre. Chez Actes Sud, il dirige  la collection « L’Ouest le vrai » grâce à laquelle il offre un second souffle aux plus grands romans western qui ont, pour la plupart, fait l’objet d’adaptations au cinéma. Le dernier en date "Le Vent de la plaine" écrit par Alan Le May est paru le 6 juin 2018. Le réalisateur évoque également pour nous, le très controversé Claude Autant-Lara à l'occasion de la sortie d'une biographie écrite par Jean-Pierre Bleys, parue aux éditions Acte Sud en avril dernier et dont il a signé la préface.

Pour clore cette édition, nous accueillons l'artiste peintre japonais Aki Kuroda, accompagné de Yoyo Maeght. Aki Kuroda commence à peindre dès l’âge de trois ans et expose pour la première fois à 10 ans. Enfant il est fasciné par la revue surréaliste "Minotaure" que son père reçoit de Paris. Il est intimement lié au milieu littéraire. Marguerite Duras signe d'ailleurs la préface du catalogue de sa première exposition à la Galerie Maeght. Pour nourrir son imagination, il n'a pas hésité à se rapprocher de grands scientifiques, astrophysiciens comme Hubert Reeves, ou de concepteurs de la fusée Ariane. Vous pourrez découvrir une exposition de ses œuvres, du 8 juin au 7 octobre 2018,  au Centre d'Art Contemporain Bouvet-Ladubay à Saumur.

Les coups de cœurs culturels du club estival

  • Aimée, notre jeune auditrice : "L'Anti-Magicien" de Sébastien de Castel, paru aux éditions Gallimard Jeunesse le 17 mai 2018. Le tome 2 paraîtra en Septembre prochain.    
  • Claire Guillot du journal Le Monde : exposition photos intitulée "Les Inachevés-Lee McQueen" aux rencontres de la photographie de Arles du 2 juillet - 23 septembre 2018

Programmation musicale : 

  • Delgres "Chak jou bon die fe" extrait de l'album Mo Jodi en exclusivité.
  • Criolo "Calcada" extrait de l'album Espiral de Ilusão (2017) 
  • France Gall "Débranche" Live 1988 
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.