Serge Abiteboul est des grands informaticiens français. Il a 68 ans et une longue carrière : directeur de recherche à l’INRIA et à l’ENS, aujourd’hui membre de l’ARCEP (L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Serge Abiteboul siège à l’Académie des sciences et tout et tout… Ses travaux sur les bases de données ont marqué l'histoire de la discipline.

Depuis une quinzaine d’années, on se croise de loin en loin, toujours avec plaisir. Jusqu’à ce que récemment, une connaissance commune me dise : "tu sais que Serge était à Stanford quand Google a été créé. Il a tout vu, assisté aux premières démo.” Non, je ne savais pas. Et ça m’a tout de suite excité.D’abord parce que ce n’est pas rien d’avoir assisté à un des grands moments de l’histoire récente. 

On peut penser ce qu’on veut de Google, ses services ont participé à façonner notre monde contemporain.

Serge a vu Google avant même que Google naisse.

Ensuite, je trouve assez beau qu’il ne s’en vante pas. Moi, ce serait la première chose que j’essaierai de caser dans une conversation.Ca m’excite aussi parce que je serais très curieux de savoir comment ça s’est passé. Quelle était l’ambiance à Stanford ? Comment étaient Sergueï Brin et Larry Page, les créateurs de Google ? Quel a été leur génie ?Enfin, je serais évidemment curieux de savoir ce que Serge pense de ce qu’est devenu Google aujourd’hui. Depuis l’invention du moteur de recherche et de la première version de PageRank - l’algorithme de base de ce moteur -, il s’en est passé des choses. Et pas toujours à la gloire de Google.

La grande chercheuse Shoshana Zuboff fait même de Google le pionnier du capitalisme de surveillance. Avoir installé un modèle économique qui repose sur l’exploitation des données personnelles, c’est une responsabilité politique gigantesque... 

Bref, c’est avec tout ça en tête, que j’ai demandé à Serge de venir me raconter cette histoire.

Serge Abiteboul. A gauche, sa fiche de renseignement sur le site de Stanford en 1997 /  A droite, après une cérémonie de remise des doctorats
Serge Abiteboul. A gauche, sa fiche de renseignement sur le site de Stanford en 1997 / A droite, après une cérémonie de remise des doctorats / Yorick Jansens

L'équipe

  • Réalisation : Fanny Bohuon
  • Prise de son : Pauline Laverdure
  • Mixage : Benjamin Orgeret
  • Générique : "Flip" par Yaki