“Le code a changé” parle de numérique. Mais comment ? Pourquoi ? Et en quoi toutes ces technos changent quelque chose à nos vies ? Tout - ou presque - est dans le prologue.

Je sais pas quel âge vous avez, et quel est votre rapport à tout ça. Si vous êtes super geek, utilisateur normal (encore faudrait-il savoir ce qu’est un utilisateur normal), ou même si vous êtes victime de la “fracture numérique” (en même temps, on est peut-être tous un peu victime de la “fracture numérique”, je me dis ça à chaque fois que je regarde ce qui se passe dans les applis pour ados, genre Tik Tok, Triller et compagnie…). 

Donc je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, je ne suis pas au clair avec tout ça

D’ailleurs, je serais bien en peine de désigner exactement ce que j’entends par « tout ça ». C’est quoi ? Internet ? L’informatique ? L’intelligence artificielle ? Mon smartphone ? Ce qu’il y a dedans ? L’économie numérique ? Les réseaux sociaux ? C’est pas la même chose tout ça... Ce n’est pas sans lien, évidemment, mais ce n’est pas exactement la même chose. Et souvent, d’ailleurs, ça entre en contradiction. On peut détester le modèle économique de Facebook, les discours lénifiants de Mark Zuckerberg et vivre bien dans Facebook. Je veux dire par là en avoir usage intéressant et utile. 

L’innovation pour l’innovation, ça ne m’a jamais passionné. La nouveauté, ça ne m’intéresse pas en soi. La nouvelle appli utilisée par 10 personnes, le nouvel objet qui va tout révolutionner, ça ne m’excite pas. De toute façon, je suis nul en prospective et n’ai aucune imagination. 

Ce qui m’intéresse, c’est la technologie. Quand elle est appropriée, quand elle cesse d’être de la nouveauté parce qu’elle a été incorporée, parce qu’elle fait partie de nos vies, parce qu’elle est devenue banale.  

Ce qui m’intéresse, ça peut se résumer en une question : en quoi toutes ces technos changent quelque chose à nos vies ? 

C’est ce qui justifie le titre de cette série : Le code a changé. Parce que c’est autour de cette question du changement que tout va tourner pendant ces 20 épisodes, cette question qui revient sans cesse se poser à moi, et à nous tous. 

L'équipe