Et si on faisait examiner l'homo numéricus par une psychanalyste, ça donnerait quoi ?

Je me demande tout le temps ce qu’un psy dirait si je lui racontais ce que je fais dans les réseaux. 

Est-ce qu’il pourrait m’aider à comprendre ? Pourquoi je passe des heures à farfouiller dans Instagram pour regarder les photos des gens, sans jamais y poster aucune photo ? Pourquoi mon cœur se met à battre quand j’écris un tweet et que je vois les notifications commencer à affluer ? Je sais bien que je ne suis pas seul dans ce cas, à avoir des comportements bizarres et à me poser des questions. Je pense que tout ça n’est pas anodin, que ça s’entrechoque avec notre psyché, que ça dit des choses de nous, des choses nouvelles peut-être…. 

J’en étais là de mes réflexions quand j’ai lu un livre qui m’a donné envie de rencontrer son auteure. Le livre, c’est Je, une traversée des identités (paru aux PUF). Il décrit notamment l’émergence d’un nouveau narcissisme à l’ère numérique, un narcissisme à la fois partagé par tous, et enfermant, angoissant. Son auteure, Clotilde Leguil est prof dans le département de psychanalyse de Paris 8 et psychanalyste.

Elle m'a invitée dans son cabinet. Je ne me suis pas allongé (il y a un tableau de Lacan au-dessus du divan, c'est intimidant), mais assis en face d'elle, et on a commencé. 

L'appel au regard de l'autre et l'exhibition de sa vie à partir d'image de moment de sa vie s'inscrit dans une logique narcissique, qui n'est pas pour autant à condamner. 

"Une logique narcissique observe la psychanalyste qui est aussi source d'agressivité, de rivalité, de mise en concurrence des individus les uns avec les autres. Ce qui est montré dans cette exhibition de la vie, c'est à quel point on jouit de la vie, on est heureux et à quel point on n'est pas concerné par le manque."

L'équipe 

  • Réalisation : Anne-Sophie Ladonne
  • Mixage : Julien Chabassut
  • Musique : "Flip" par Yakie 

Pour écouter tous les épisodes de cette série, mettez ce podcast en favori sur l’application Radio France, disponible sur iOS et Android, ou via le fil RSS