Clotilde Dumetz est la chef du service société de la rédaction de France Inter

Demain L'Espace - Editions du CNES
Demain L'Espace - Editions du CNES ©
Elle a aimé le livre **_Demain L’Espace_** , publié par le [CNES](https://blog.cnes.fr/fr/demain-l-espace). Un livre plein de photographies prises depuis l’espace qui présente les défis du domaine spatial, pour aujourd’hui et pour demain. On y apprend beaucoup sur les innovations technologiques, l’histoire de la conquête de l’espace, la science des satellites. Comme la télécommunications, la retransmission télévisée par satellites, les prévisions météorologiques et la géolocalisation. Parmi les nombreuses anecdotes qui jalonnent cet ouvrage, **on notera par exemple que 541 terriens sont allés dans l’Espace ou que 4 milliards d’humains n’ont pas accès à internet dans le Monde** . Clotilde Dumetz a vu dans _Demain L’Espace_ **un témoignage de notre patrimoine commun ainsi qu’un véritable appel à la paix mondiale** . En cette année de COP 21, il est aussi question de préservation de l’environnement, à échelle de l’Univers. > Et demain ? L’espace subit aujourd’hui une véritable révolution, mettant en avant de nouveaux acteurs, mais aussi de nouveaux challenges comme le suivi du changement climatique et son impact sur les populations. Que peut-on attendre des prochaines décennies en matière de spatial ? C’est à cet exercice d’interrogation que s’est livré Jacques Arnould, chargé des questions éthiques au CNES. Il nous propose une réflexion sur les applications, les sciences, la défense, l’accès à l’espace… Nous plongeant au cœur des défis de demain. Mêlant l’information scientifique et technologique, l’interrogation sociétale et éthique, mais aussi l’émerveillement et l’émotion esthétique, cet ouvrage se propose de regarder du côté des nouvelles frontières, des nouveaux territoires. Une iconographie de toute beauté accompagne cette réflexion. "Demain l'espace" souhaite témoigner de ce futur dont le CNES est conscient d’être un acteur responsable.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.