C'est un beau livre de photographies de Laurent Weyl avec les textes de Sabrina Rouillé et Donatien Garnier sur une barre d'habitation de Saigon construite dans les années 1970

President Hotel, avec les images de Laurent Weyl et les textes de Sabrina Rouillé et Donatien Garnier
President Hotel, avec les images de Laurent Weyl et les textes de Sabrina Rouillé et Donatien Garnier © Laurent Weyl / sun/sun

Margaux Duquesne est chargée des réseaux sociaux pour France Inter.

Passionnée de photo, elle a découvert un beau livre qui mêle photo, étude sociétale et architecture, autour d'une immense barre d’habitation à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam. Un livre édité chez sun/sun qui retrace l’évolution de ce lieu, au fil des époques. Des 600 familles qui y habitaient à l’époque, il n’en reste aujourd’hui que 130, sur le point d’être relogées. Le lieu, l’un des plus beaux de la ville dans les années 70, est aujourd’hui en total abandon.

Imposant bâtiment construit pour l’Armée américaine dans les années 1970, le President Hotel fut pendant des années le plus grand et le plus moderne des bâtiments de Saigon où il abrita jusqu’à 2500 personnes. Témoin de l’histoire du Vietnam des cinquante dernières années, cette carcasse architecturale en décomposition sera bientôt détruite pour faire place nette à des tours modernes et des centres commerciaux, tournant une page de l’histoire. Dans ce bâtiment, on joue avec des strates de temps. On navigue sur les souvenirs, on frôle les murs délabrés, les signes d’une vie passée sont encore en suspension. Les scènes de vie des derniers habitants sont comme déjà figées, et dans les couloirs, les ombres jouent à ranimer le passé.

Le livre est composé de 80 images et de deux textes révélant chacun une facette de la vie du President Hotel.

Retrouvez l'article de Margaux sur le livre sur son blog.

Programmation musicale
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.