Mathilde Jullien est assistante d'édition pour les journaux de France Inter

Elle a un Coup de Coeur pour le film « La belle verte » de Coline Serreau sorti en 1996, avec Marion Cotillard et Vincent Lindon.

La belle verte, film de Coline Serreau
La belle verte, film de Coline Serreau ©

Un film plus que jamais d'actualité puisqu'il aborde les thèmes de l'anti-conformisme, de l'écologie, de la décroissance, de l'humanisme, de l'économie circulaire, du féminisme...

Près de 20 ans après sa sortie, il appuie sur nos travers de consommation et nos comportements souvent irrespectueux envers la planète.

Et pourtant, le film a été plutôt mal accueilli par la critique au moment de sa sortie : on lui a reproché sa naïveté. Mais pour Mathilde, des gags parfois grotesques mettent en valeur des situations simples, auxquelles nous sommes tous confrontés.

Le pitch :

Quelque part dans l'univers existe une planète dont les habitants évolués et heureux vivent en parfaite harmonie.

De temps en temps quelques-uns d'entre eux partent en excursion sur d'autres planètes. Curieusement, depuis deux cents ans, plus personne ne veut aller sur la planète Terre.

Or un jour, pour des raisons personnelles, une jeune femme décide de se porter volontaire. Et c'est ainsi que les Terriens la voient atterrir en plein Paris.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.