Le journaliste Denis Robert publie une BD avec le dessinateur Franck Biancarelli : Le circuit Mandelberg où il met en scène les trafics que pourraient générer les dernières recherches sur le cerveau humain.

Le circuit Mandelberg
Le circuit Mandelberg © Radio France

Denis Robert fait partie des journalistes qui viennent de publier l’ouvrage Informer n’est pas un délit où il raconte les difficultés d’enquêter. Denis Robert c’est le journaliste de l’affaire Clearstream.

Il est en recherche permanente sur l’état du monde, et sur tous les moyens de s’exprimer. Par le roman, le documentaire, les arts plastiques, ici la BD, servi par le dessin réaliste et très rythmé de Franck Biancarelli.

Que nous raconte t- il ici ? Une course à l’immortalité

En 2029, la planète n’a pas beaucoup changé, c’est juste pire que maintenant. Et la vraie nouveauté finalement c’est que le marché des paris sportifs et des mercatos est plus juteux que celui de la drogue.

Un vieux milliardaire Paul Netter souhaite se faire greffer la mémoire d’un basketteur ultra performant, Steve Moreira.

A l’issue d’un match arrangé, Steve Moreira se fait à la fois kidnappé par les hommes de Netter, mais récupérer par les sbires de l’équipe adverse, car lui Moreira , n’a pas respecté l’arrangement, et a fait gagner son équipe.

Bref ça bastonne on peu dans tous les coins, Moreira prend la fuite, et disparaît dans la nature.

Dans les secrets du cerveau

On apprend beaucoup de choses sur le cerveau humain.Le chercheur Luigi Galvani imagine que le cerveau est en fait un gros circuit électrique, un générateur dont l’électricité est transmise par les neurones.

Vous le savez depuis que vous avez regardé Matrix, par les frères Wachowski. C’est Andy que le dit :

Ce que tu ressens, vois , goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau.

Depuis la science avance, et dans la bd de Robert et Biancarelli, les recherches de Mandelberg permettent de découvrir le circuit électrique de la mémoire et de l’inconscient . C 'est la seule invention scientifique imaginée par l'auteur. Tout le reste est exact.

Le vieux Netter, menacé de perdre la mémoire, il a 94 ans, va donc proposer à Moreira de partager son cerveau.

En langage disque dur et d’ordinateur, ça s’appelerait un cloud .

Netter voudrait être le cloud synchrone de Moreira. Il lui apporte tous ses souvenirs, et la promesse d’en faire un milliardaire.

Denis Robert ponctue les planches de Franck Biancarelli de petits textes narratifs et de citations.

La racine plonge dans la terre ; le cerveau plonge en Dieu. C'est-à-dire l’infini. Victor Hugo L’homme peut mettre fin à sa vie, mais il ne peut mettre fin à son immortalité. Milan Kundera

Les auteurs seront présents à Quai des bulles à Saint Malo, les 22 et 23 octobre.

Sequencity
Sequencity © Radio France

Feuilletez Le circuit Mandelberg grâce à Sequencity

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.