Benjamin Sportouch est journaliste au magazine L'Express et éditorialiste politique dans le 5/7 de France Inter chaque mardi, à 6h45.

Il a un Coup de Coeur pour le livre de posésie Gagneuses de François Esperet.

Après des études littéraires classiques qui le mènent à l’Ecole normale supérieure, il décide de changer de trajectoire pour devenir officier de gendarmerie. A l'issue de deux ans d’école militaire, il se retrouve à la tête d’un groupe d’enquête de la section de recherches de Paris. Il passe alors quatre ans à côtoyer, au gré des enquêtes, des petits et des grands voyous qui lui inspirent la rédaction de Larrons (son premier livre aux éditions Le Temps des Cerises).

A 35 ans, il travaillait à la mairie de Paris comme conseiller de Bertrand Delanoë lorsque ce dernier était maire de Paris.

Gagneuses
Gagneuses ©

Gagneuses, c’est une sorte de Roman de la Rose contemporain. Un livre poème où se mêlent amants et prostitués, amours et désamour, passes et passions. Sur fond d’intrigue policière avec dans la peau du héros non pas François Villon mais Franck Villon… Quelques lettres pour nourrir le présent d’une atmosphère très lointaine.

Bref, vous prenez tout ce que vous connaissez en matière de littérature et vous l’oubliez.

C’est beau, c’est électrique et c’est érudit. Une invitation à ces « 1 500 vers libres » comme le dit François Esperet lui-même. Et sans aucune ponctuation s’il vous plaît…

Extrait des Gagneuses (page 47) :

Les parties fines entamées dès la fin d’après-midi pour adultérer l’ennui mignonnes allons voir si la Rose

Les amendes arbitraires infligées les matins coupables aux salopes insoumises à sa faillite à venir

Les affaires obscures élaborées dans les bars entre avocats radiés faiseurs et financiers fauchés

Les fidélités fendues des filles entrouvent à qui devine un peu de leur intimité sans faire payer

Gagneuses de François Esperet

Editions Le temps des cerises (10 euros)

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.