Mireille Thiévet est adjointe à la déléguée aux ressources humaines et gestion de France Inter

La trilogie écossaise de Peter May
La trilogie écossaise de Peter May ©

Elle nous fait part de son Coup de Coeur pourLa trilogie de Peter May :

  • « L’île des chasseurs d’oiseaux »

  • « L’Homme de Lewis »

  • « Le braconnier du lac perdu »

Les ouvrages de la trilogie sont parus séparément aux éditions du Rouergue, en 2012. Ils ont été traduits de l'anglais par Jean-René Dastugue.

Pour écrire les tomes de cette trilogie, Peter May s’est inspiré de ses différents séjours réalisés dans les années 1990, dans les îles Hebrides du Nord de l'Écosse. Il était créateur et producteur de la série télévisée Machair et il a conduit une troupe de 70 comédiens et membres d'équipage jusqu'aux îles Hébrides, pour y tourner, en extérieur, 99 épisodes.

Pendant cinq ans, il y passe cinq mois par an pour le tournage. Les paysages et l’atmosphère le marquent profondément, au point de décider de lui consacrer une trilogie romanesque écossaise.

Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin McLeod, héros de la série Machair.

Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes... L’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Résumé :

Marqué par la perte récente de son fils unique, l'inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d'une enquête sur un assassinat commis à Edimburg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n'est pas revenu depuis dix-huit ans. Un cadavre exécuté selon le même modus operandi vient d'y être découvert. Cependant, dès l'autopsie effectuée par le médecin légiste, Fin ne croit plus à un lien entre les deux affaires. Sur cette île tempétueuse du nord de l'Ecosse, couverte de landes, où l'on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin retrouve les acteurs de son enfance, à commencer par Ange, chef tyrannique de la bande dont il faisait partie. Marsaili, son premier amour, vit aujourd'hui avec Artair. Ce même Artair dont le père a perdu la vie en sauvant celle de Fin lors de l'expédition qui, chaque année, depuis des siècles, conduit une douzaine d'hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Que s'est-il passé il y a dix-huit ans entre ces hommes, quel est le secret qui pèse sur eux et ressurgit aujourd'hui ?

Peter May est un auteur de romans policiers écossais né en 1951 qui est aussi scénariste de télévision. Il habite en France, dans le Lot, depuis une douzaine d’années. Passionné par la Chine, il est l'auteur d'une série chinoise de six romans policiers et thrillers. L'Île des chasseurs d'oiseaux, paru en 2010 (Babel noir n°51), a inauguré la trilogie de Lewis et reçu plusieurs distinctions, dont le prix Cezam Inter-CE 2010. Il a été suivi de L'Homme de Lewis, paru en 2011 .

Peter May est réputé pour être très minutieux dans la fiabilité de ses sources documentaires.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.