Dorothée Barba anime chaque samedi et dimanche le 5/7 du... week-end !

Elle a dévoré un roman de la rentrée littéraire : «Faux nègres » de Thierry Beinstingel (éditions Fayard).

Le portrait d’un village des Ardennes qui s’éteint. Un village tenté par l’extrême droite, où plane le fantôme de Rimbaud. Un très beau roman.

Faux nègres
Faux nègres © / Fayard
Les références
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.