Olivier Bénis est journaliste au pôle Web de France Inter.

Il a un Coup de cœur pour la série de science-fiction américaine Daredevil .

Résumé :

Aveugle depuis l’âge de neuf ans, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour, en tant qu’avocat, et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil .

Il a bien sûr toute la panoplie du super-héros : un code moral ancré (qui ne l'empêche pas d'éprouver l'envie de faire souffrir ou de torturer) ; un allié fidèle (Foggy Nelson) ; un ennemi a priori imbattable (Wilson Fisk, alias Le Caïd), prêt à tout pour assouvir ses ambitions ; et un territoire géographique (Hell's Kitchen, quartier mal famé de New York).

Matt Murdock, justicier débutant au costume bricolé dans un legging, n'a pas de superpouvoirs. Il n'est ni cabotin, ni fortuné, ni amateur de femme, encore moins immunisé contre les balles. Juste un jeune homme qui tente, tant bien que mal, d'ouvrir un cabinet d'avocat et qui pourrait bien être, toute sa vie, commis d'office.

La série est l’adaptation du comic book Marvel et coproduite parMarvel Television et ABC Studio et diffusée par Netflix . Ce dernier avait pour objectif de conquérir définitivement le coeur de ses 50 millions d'abonnés, et de faire la nique aux chaînes câblées américaines et à leurs séries mythiques (Game of Thrones pour HBO , Mad Men ou The Walking Dead pour AMC , Homeland pour Showtime , etc.).

L'adaptation du comic book Daredevil faite par Steven S. DeKnight et Drew Goddard (Buffy contre les vampires , Spartacus ) reflète parfaitement cette ambition .

Une première dans l'histoire de la télévision américaine puisqu'après Daredevil , verront le jour trois autres séries centrées sur les personnages de Jessica Jones , Luke Cage et Iron Fist . Et que cet ensemble d'anthologie devrait se conclure par une mini-série baptisée Defenders .

Un parti pris de mise en scène sombre, graphique, sans esbroufe ni accumulation d'effets spéciaux : la ville, New York, comme souvent dans les films et séries adaptées de l'univers des comics, est un personnage à part entière (la série est d'ailleurs tournée à New York).

Un casting d'exception enfin: les comédiens, de Charlie Cox (Matt Murdock/Daredevil) à Deborah Ann Woll (la secrétaire Karen Page), en passant par Elden Henson (le pote et associé Foggy Nelson), Rosario Dawson (l'infirmière Claire Temple) et par-dessus tout Vincent D'Onofrio (Wilson fisk), sont tous remarquables.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.