Martin Baumer présente dans le 5/7 le journal de l’Outre-Mer, tous les jours, à 5h44.

Il a voyagé à Stockholm, en Suède, où il a découvert leAbba Museum, un musée tout récent consacré au groupe de musique qui a conquis le monde de la pop entre 1972 et 1983.

ABBA - "Dancing Queen" & "That's me"
ABBA - "Dancing Queen" & "That's me" © Polar / -

Les auteurs de Dancing Queen, Waterloo, entre autres tubes, se voient consacrer un musée qui abriter une exposition permanente sur l’île de Djurgarden.

C’est le groupe Abba qui a souhaité que ce musée soit installé sur une île de Stockholm, cette ville où ils ont enregistré la plupart de leurs titres et connu leur plus grand succès.

Le musée présente des vêtements de scène et objets ayant appartenu au groupe, des vidéos de séquences de concerts, des interviews… Le tout dans un cadre contemporain et attractif.

Sur place, vous pouvez chanter et danser avec les hologrammes d’ABBA, vêtu d’un costume numérique (costume de tigresse de Frida ou encore le costume de chatte d’Agnetha), ou encore vous enregistrer et vous filmer, et partager photos et vidéos de votre aventure sur Facebook ou autres réseaux sociaux...

Un endroit unique, que l’on soit fan d’ABBA ou non et qui se trouve dans le même bâtiment que le Swedish Music Hall of Fame consacré à la pop suédoise.

Extrait de "Dancing Queen", par Abba :

__

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.