Mathilde Jullien est assistante d'édition pour les journaux de France Inter et travaille souvent pour la matinale.

Dans le taxi qui l'emmène à la Maison de la Radio, la nuit, elle écoute le musicien américainMoondog.

Moondog
Moondog © radio-france

Moondog , de son vrai nom Louis Thomas Hardin (1916-1999) est rendu aveugle à l'âge de 16 ans par l'explosion d'un bâton de dynamite. Après cet accident il apprend à jouer du violon, du piano et de l'orgue.

Le destin semble l'avoir aveuglé pour mieux l'illuminer de l'intérieur.

Surnommé le « Viking de la 6e avenue » avec sa barbe longue, il donnait des concerts dans les rue de New York dans les années 1950, où il rencontrait un succès considérable. Il a notamment été influencé dans sa création musicale par une "danse du soleil" des Indiens d'Amérique à laquelle il avait eu la chance d'assister, petit.

Dans les années 70, il s'installe en Allemagne, où il passera le reste de sa vie.

Son titre le plus célèbre, Bird's Lament , est un hommage au musicien de jazz Charlie Parker surnommé « Bird », et qui a été samplé par le célèbre Get a move on du DJ anglais Mr Scruff.

La version initiale de Bird's Lament, par Moondog :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.