Claire-Sophie Caulay est attachée de production sur "Si tu écoutes, j'annule tout".

Elle a un coup de coeur pourle dernier roman de Zoé Valdès, La femme qui pleure , biographie de la muse et amante de Pablo Picasso.

La femme qui pleure
La femme qui pleure © / Editions Arthaud

Sous titré "le roman d'une passion défunte", c'est en effet le récit d'une histoire d'amour qui se délite, mais surtout, l'occasion de découvrir la femme derrière l'oeuvre du peintre.

Photographe et peintre surréaliste au style insolite et dérangeant, Dora Maar va croiser la route de Pablo Picasso. À ses côtés, elle va incarner la Femme qui pleure ; le célèbre portrait qui témoigne de sa déconstruction dans l'ombre du génie auquel elle avait voué sa vie.

Amante, muse et victime de l'artiste, Dora Maar, quelques années après sa rupture avec Picasso, décide de passer quelques jours à Venise. Dans le dédale des rues de la cité des Doges, Dora, muse abandonnée, artiste inaccomplie, retrouvera-t-elle le chemin de sa vie de femme ? À l'issue de cet ultime voyage, elle se retirera du monde pour vivre mystique et recluse dans son appartement parisien. Le temps d'une escapade vénitienne, Zoé Valdés se glisse dans l'âme tourmentée de Dora Maar, une femme capable de tout par amour, et livre un roman ardent et subtil sur la passion amoureuse sans limite.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.