Sébastien Letard présente le Journal de l'Outre-Mer, chaque matin à 5h42

Beirut | 'No No No'
Beirut | 'No No No' © 4AD / 4AD

Il a un coup de cœur pour l e groupe Beirut, qui vient comme son nom ne l’indique pas, de Santa Fé, aux Etats-Unis vient de sortir un quatrième album le 11 septembre dernier. Une musique que Sébastien Letard connaissait grâce aux précédents disques de Beirut, qu'il a découvert lorsqu'il travaillait à Saint-Pierre et Miquelon.

Beirut, "No, no, no" :

Zach Condon , le leader du groupe, a fait un burn-out au cours de sa tournée australienne de 2012 (dans la ville de Perth qui donne son nom à l'un des titres du présent disque), vécu un divorce et une crise identitaire avec un passage par l’hôpital psychiatrique... ll a aujourd’hui 29 ans , il en avait 18 quand il a sorti son premier disque !

Mais on est loin du récit autobiographique dans cet album : d’ailleurs, la mélancolie a toujours été en quelques sortes la marque de fabrique du groupe.

Le disque ne dépasse pas les 30 minutes, fait de cuivres et de chœurs magnifiques. Chaque fois, le groupe va chercher son inspiration dans les musiques d’ailleurs, du côté de la musique des pays de l’Est, d’abord, ou des fanfares mexicaines, ensuite. Et le tout est superbement intégré à sa pop.

Beirut sera en concert à Paris le 22 septembre au Zénith !

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.