Christine Siméone est journaliste au Pôle Web de France Inter

Elle a découvert l'ouvrage édité par Hazan : Klänge , un recueil de poémes, de gravures et de peintures de l'artiste russe.

Klänge (Résonances) est le titre de l’album que Kandinsky publia en 1913 à Munich, dans une édition de bibliophilie tirée à 300 exemplaires. Significatif de l’œuvre de Kandinsky, l’ouvrage comporte trente-huit poèmes auxquels répondent cinquante-six bois gravés, dont douze en couleurs, d’une rare beauté. C’est un énorme ouvrage, aussi impressionnant par son poids que par son importance dans l’histoire de l’art.

C’est le moyen de comprendre et de décrypter cet artiste majeur. Il disait lui-même que ce livre donnait la clef du passage de la figuration à l’abstraction autour des principaux thèmes qui habitent sa peinture.

Ainsi se rend-on compte que Kandinsky est un inspirateur du mouvement Dada et de la poésie zaoum.

La poésie zaoum est la poésie des futuristes russes, qui se concentre sur l’aspect sonore des mots.

On repère aussi qu’il a inspiré mes univers de Serge Boulgakov (le cousin de l’artiste) — ou encore chez Fiodor Dostoïevski.

Il y a un aspect profondément spirituel aussi dans la recherche de Kandinksy.

Le texte de Kandinsky est publié ici avec la traduction inédite en français de Philippe Soupault.

Publié pour la première fois depuis sa parution sous sa forme originale, Klänge est accompagné d’un second volume de présentation rédigé par le spécialiste Philippe Sers. Les deux tomes sont rassemblés sous un coffret renouant avec les exigences de la bibliophilie.

Klange - Vassily Kandinsky
Klange - Vassily Kandinsky © Domaine Public
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.