Anthony Bellanger raconte les Histoires du monde du lundi au jeudi à 6h50 dans le 5/7 et participe aussi le vendredi à Un jour dans le monde, l’émission de Nicolas Demorand à 18 heures

Quand il n'épluche pas la presse internationale, il regarde des séries, comme Mr. Robot , une série télévisée américaine créée par Sam Esmail, diffusée depuis le 24 juin dernier sur USA Network.

Une série subersive, qui montre ce que d'habitude, on ne filme pas : le milieu secret des hackers, des banques, la révolte contre le milieu financier...

Une série sans suspens, en voix off, avec des plans séquences interminables dans le métro de New York.

Résumé :

Elliot Alderson est un jeune informaticien vivant à New York, paranoïaque et drogué, qui travaille en tant qu'ingénieur en sécurité informatique pour Allsafe Security. Luttant constamment avec un trouble d’anxiété sociale et de dépression, le processus de pensée d’Elliot semble fortement influencé par la paranoïa et l'illusion. Il hacke les comptes des gens, ce qui le conduit souvent à agir comme un cyber-justicier.

Il rencontre un mystérieux anarchiste connu sous le nom de « Mr. Robot » qui souhaite le recruter dans son groupe de hackers connu sous le nom de « Fsociety ».

Leur but : rétablir l'équilibre de la société en détruisant les infrastructures des plus grosses banques et entreprises du monde.

Pour l’instant, une seule saison a été tournée, de 10 épisodes... Et un énorme succès : le pilote a attiré près de 3 millions de personnes lors de sa pré-diffusion sur différentes plateformes de VOD.

La série complète obtient une audience moyenne par épisode de 1,39 millions de téléspectateurs en première diffusion. En août dernier, Mr. Robot était la série la plus téléchargée illégalement sur les trois plus gros sites de BitTorrent.

Sam Esmail a commencé à écrire Mr. Robot comme un long métrage mais l’a transformé en une série télévisée quand le projet est devenu trop long.

Bande annonce Saison 1 :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.