Un album acidulé qui sent bon l'été, signé par deux musiciens électroniques qui mélangent les influences, les styles et les époques.

Détail de la pochette du disque "Caravelle" de Polo&Pan
Détail de la pochette du disque "Caravelle" de Polo&Pan

​Les quelques jours de météo estivale qui viennent de s'écouler ne pouvaient pas constituer un meilleur accueil pour "Caravelle", le premier album du duo de DJ français Polo&Pan.

Derrière ce nom se cachent Polocorp (Paul Armand-Delille) et Peter Pan (Alexandre Grynzpan), deux DJ des nuits parisiennes qui ont commencé à travailler ensemble au Baron avant de publier plusieurs titres sur Internet, deux EP et finalement cet album, étonnant mélange d'influences et de références. Une "Caravelle" pensée comme un voyage à travers le temps et le monde, presque un concept album qui commence dans les Abysses (le premier titre du disque) pour finir dans un Pays imaginaire.

Nouveau et familier à la fois

La musique de Polo&Pan est presque irrésistiblement attachante, parce qu'elle mêle des sons très chaleureux comme celui de percussions tropicales et la froideur des instruments électroniques, comme si vous sirotiez une boisson fraîche sur une plage en été. Et des voix mixées dont on ne sait pas si elles sont le fruit d'harmonies naturelles ou d'un vocodeur électronique.

Le tout sur des mélodies simples et accrocheuses, qui vous donnent l'impression d'avoir toujours fredonné leurs chansons. Et pour cause : quand ils n'utilisent pas des samples venus tout droit des années 50, ils se réfèrent à l'imagerie des films de Jacques Demy (Coeur croisé), du Magicien d'Oz (Dorothy) voire des films Disney (leur premier morceau était un remix du thème de "Robin des bois").

Programmation musicale
  • POLO ET PAN

    Coeur croisé (radio edit)

    2017

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.